DIY

Bouillons(boeuf / volaille) 

L’article d’aujourd’hui ne sera pas qu’une recette, j’en profite pour faire un petit rappel, tout en espérant compter sur vos partages afin qu’on sensibilise le maximum de personnes. Car les bouillons sont de plus en plus présent dans les ménages africains et ils causent énormément de dommages. On a tendance à dire que les bouillons ne sont pas bon pour la santé, mais saviez vous vraiment ce qui n’est pas bon dans ces bouillons? mis à part le taux de sel qui n’est pas souvent exprimé sur les emballages?  Pour ce qui ne le

savent pas,  l’ingrédient « star » que l’on trouve dans les bouillons commercialisé en Afrique est le  E621 ou glutamate de sodium ou encore glutamate monosodique. C’est  l’exhausteur de goût le plus utilisé dans l’agro-alimentaire.

A quoi sert le glutamate ?

Avez-vous déjà eu la sensation de ne pas pouvoir vous arrêter de grignoter ces chips là, devant la télé ?

La faute au glutamate. Cette substance qui se présente sous la forme d’une poudre blanche renforce le goût des ingrédients présents dans l’aliment et agit comme un excitant sur les papilles et surtout, sur le cerveau.
Le glutamate opère comme le ferait n’importe quelle drogue sur le cerveau. Dans son livre Savez-vous vraiment ce que vous mangez ? Laurence Wittner explique : « De l’avis des experts, les exhausteurs d’appétit agiraient sur les neurones, empêchant le bon fonctionnement des mécanismes inhibiteurs de l’appétit. En clair, plus on en mange, plus ils donnent faim, et plus on a envie d’en manger. »
Source: http://www.consoglobe.com

La consommation excessive de glutamate

Selon différentes études, les risque liés à la consommation excessive de glutamate seraient obésité, hypertension, hyperactivité, diabète, migraines, …
Certains asthmatiques y seraient allergiques. Dans ce cas, le glutamate peut aggraver les urticaires (3% des cas). À partir 2,5g on constate des maux de tête attribuables au glutamate (pour 2.3% des consommateurs), crampes (0.4%), engourdissements (0.7%), faiblesse générale (4.0%) et bouffées de chaleur (1.6%) selon une étude de 1997
Source les-additifs-alimentaires.com

Au vu de tout cela vous serrez d’avis avec moi que le mieux c’est de faire son propre bouillon maison. Je vous donne une formule pour faire vos cubes, mais libre choix à vous de revoir la recette selon vos envies😉.

Ingrédients: pour environ  15 cubes

-300 gr de Viande boeuf (ou poulet/ou poisson/ou fruits de mer)
– 1/2 oignon
-2 à 3 feuilles de lauriers
-1/2 carotte
-1/2 pomme de terre
-poireau
-3 à 4 gousses d’ail
-sel

Process:
-Mettre tous les ingrédients dans une casserole.
-Laisser cuire à feu moyen pendant environ 45min voir 1h (si c’est de la viande).
– A la fin de la cuisson, retirer les feuilles de lauriers et mixer le tout.
-Mettre le bouillon dans des bacs à glaçons (j’en ai spécialement pour mes bouillons😉 ).
-Vous pouvez les garder plusieurs mois au congélateur.
-Une fois qu’il sont congelés, les mettre dans une boite ou un sac de congélation.

PS: si c’est du bouillon de poulet ou poisson à chair blanche, n’hésitez pas à retirer les carottes(cela évitera que la couleur de votre bouillon ne soit orange).

A vous de jouer😉

Dienaba Traoré  aka Mme Gabougouni (spécialiste en Agro-alimentaire)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s